Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

retour

Palo

Palo

Palo est une base de données multidimensionnelle et en mémoire développée en C et distribuée sous licence GPL par la société Jedox.

Palo fait partie de la catégorie M-OLAP (Multidimensional OLAP) : toutes les données sont chargées en mémoire et non dans une base de données relationnelle. Les données sont calculées à la volée, ce qui lui permet d'obtenir de très bons temps de réponse.

Au moment où nous écrivons ces lignes, Palo est disponible dans sa version 3.1 (Community) et 3.2 en version Premium.

La base Palo est accessible depuis le tableur Microsoft Excel – ou OpenOffice Calc – avec un plugin, ce qui permet de naviguer dans les données multidimensionnelles directement dans les feuilles de calcul tant appréciées des utilisateurs.

Navigation dans un cube Palo dans Excel

Cette intégration permet de tirer parti des fonctionnalités natives de tableur et graphiques d'Excel pour la couche de présentation, les données affichées étant toujours stockées dans la base Palo et non pas dans Excel.

Tableau de bord dans MsExcel, constitué avec Palo

Palo n'est cependant pas limité à Excel et dispose d'API vers les langages Java et PHP. Palo peut ainsi être interrogé depuis d'autres applications, telles que Palo Eclipse Client (JPalo) ou bien évidement les autres composants de la suite Palo, tels que Palo Web, un tableur en mode web.

Dans le cadre d'un projet décisionnel, Palo va devoir utiliser les données de l'entreprise : contrairement à Mondrian qui travaille directement sur une base relationnelle, les données doivent être importées dans la base de données Palo. Des API sont fournies et permettent d'écrire dans les cubes M-OLAP depuis les langages C, Java, PHP et .NET. De plus, un ETL est fourni par Jedox pour alimenter cette base, et les ETL open source Pentaho Data Integration et Talend Open Studio disposent de connecteurs vers Palo.

On notera qu'il est également possible, depuis Excel, d'importer les données à partir d'un fichier texte ou d'une connexion ODBC mais
cette solution n'est évidemment pas adaptée à l'import automatisé d'un grand nombre de données.

Palo propose de plus une fonctionnalité différentiante et très intéressante : la possibilité de modifier les valeurs d’un cube. Par exemple, les valeurs peuvent être gérées selon différents scénarios : valeur budgétée, valeur réelle, valeur révisée …, ce qui permet de construire une application de saisie décentralisée et de consolider le tout in fine, ou à l’inverse de saisir des données globales et de les ventiler selon la méthode choisie.

Palo n’est pas un outil métier « a proprement parler » d’ élaboration budgétaire, mais toutes les fonctions sont présentes pour le faire, et nous avons eu l’occasion de le vérifier pour avoir réalisé plusieurs applications de ce type, pour nos clients comme pour Smile, avec les notions de planification budgétaire, de ventilation par service ou par mois, de saisonnalité intégrée, de suivi des écarts par rapport au réel et de replanification en cours d'année.

Le coté multi-dimensionnel de Palo s'adapte également à une analyse de type ABC (Activity Based Costing).

En version Premium, Palo propose également une brique appelée Supervision Server qui permet notamment de capter les événements/changements sur les cellules d'un cube et de déclencher des actions. Cette brique permet par exemple de garder une trace de tous les changements effectués dans une base de données séparée.