Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

retour

Conclusion

Conclusion

L’ecommerce pèse déjà plus de 50 milliards d’euros en France et a une croissance de plus de 20% par an. Dans ce contexte, celui ou celle qui n’a pas encore mis en place une stratégie ecommerce devrait sérieusement se poser la question.

D’autant qu’il ne suffit pas d’être en ligne pour espérer faire du chiffre d’affaires. Il faut se différentier, se connecter aux autres acteurs ecommerce, s’adapter en continu et aussi assurer la gestion opérationnelle et logistique des ventes réalisées dans le respect des exigences clients.

Les besoins de gestion back-office sont nombreux, et les solutions front-office n’y répondent pas complètement, rendant indispensable une solution complémentaire.

La solution open source Odoo répond alors parfaitement aux enjeux de l’ecommerce, avec une approche complète, efficace et extensible.

Globalement prête à l’emploi, la solution demandera une certaine configuration et bien sur son lot d’intégration en termes de flux ou de personnalisation pour interopérer avec tous les systèmes.

Si la solution ou le couple avec un front-ecommerce est très pertinente pour des besoins standards, elle l’est aussi pour des besoins spécifiques, l’une des forces d’Odoo résidant dans ses excellentes capacités d’extension ou de surcharge de son fonctionnement natif.

La solution front-office intégrée à Odoo est aussi très intéressante et doit être évaluée dans une optique d’efficacité et d’économie globale.

Depuis le début, Odoo a orienté ses travaux pour être le plus simple de prise en main pour des utilisateurs finaux, de même que l’administration ou le paramétrage premier niveau.

Cependant cette simplicité ne doit pas faire oublier la technicité nécessaire pour un déploiement back-office & front-office ecommerce qui reste un réel projet informatique, et donc affaire de spécialistes.