Pour savoir où on va, il faut savoir d'où l'on vient

Vous avez
une question ?
Un projet ?

Contactez nous !
 

Contactez-nous

Vous avez une question ? un projet ? 
Vous souhaitez plus d'informations sur un produit ? sur notre offre ? 
Contactez-nous, on vous répond sous 4H.

retour

Gestion front-office

Gestion front-office

Vendre sur internet les produits de son ERP

Pour vendre sur internet les produits gérés dans son ERP, différentes approches techniques sont possibles.

Il est possible de relier son ERP à un système d'e-commerce spécialisé, en les synchronisant au niveau des clients, commandes, paiements, SAV, ...

Comme il est possible de construire un site e-commerce qui lirait et écrirait directement les données de l'ERP par un accès base de données ou un accès web service.

Avec Odoo, ces deux approches sont possibles. D'une part, Odoo se connecte facilement via son exposition complète en web services à Drupal Commerce ou eZPublish et surtout à Magento, leader du domaine, grâce à un connecteur générique et extensible.

D’autre part, il est possible à partir de la version 8 de publier directement son catalogue sur un site ecommerce intégré à Odoo.

Ventes via les partenaires

A l’instar de l’interfaçage avec son site e-commerce, Odoo permet une synchronisation avec des sites partenaires (ex. : Amazon), avec lesquels il est quasi indispensable aujourd’hui de travailler.

Il existe plusieurs problématiques autour de cette gestion déportée des ventes.

La première réside dans la gestion des stocks. Avec plusieurs points de vente, physiques ou virtuels, comment afficher un état de stock juste pour chacun sachant que le stock global n’est qu’à un seul endroit physique, ou tout au moins n’est pas chez les partenaires de vente.
Plusieurs stratégies sont possibles :

  • définition d’un stock dédié par point de vente, ce qui est souvent impossible, par exemple pour des produits à faible rotation avec un cout de stockage important ou qui sont périssables.
  • les produits sont toujours disponibles mais avec un délai de livraison calculé à la validation du panier sur le site partenaire, pouvant intégrer un délai supplémentaire pour un éventuelle réapprovisionnement
  • synchronisation « temps réel » des stocks (ou du moins avec une fréquence supérieure à celle des ventes dans le cas des produits avec un stock proche du seuil d’alerte) quand le partenaire le permet du point de vue informatique.

La seconde problématique correspond au calcul des commissions afin de s’assurer d’un taux de marge correct et de verser les bonnes commissions indépendamment du prix de vente.

Synchronisation odoo / magento

Comme nous l’avons vu, il existe plusieurs possibilités de synchronisation entre Magento et Odoo. L’important est que cette synchronisation existe, et que
le maître des données soit bien défini.

Nous recommandons souvent que le maitre en terme de catalogue de produits soit l’ERP, mais certains cas nécessitent que le maître soit du coté ecommerce.

Pour réaliser cette synchronisation des produits, et aussi celle des commandes, factures, clients, expéditions, il existe un connecteur paramétrable et surtout extensible.

Le fonctionnement standard est le suivant: après avoir fait correspondre les catégories, moyens de paiement et autres paramétrages entre Magento et Odoo, on utilise ensuite l'ERP pour gérer son catalogue de produits et de prix.

Régulièrement, on met à jour le catalogue du frontal e-commerce à partir du catalogue de l'ERP. Produits, fiches descriptives, prix et stocks sont donc importés via un job automatisé.

Par ailleurs, à chaque vente, le frontal d'e-commerce invoque un webservice notifiant la vente à l'ERP afin d'en tenir compte pour la comptabilité et la gestion des stocks.
Le connecteur ne prévoit pas nativement la gestion des informations d’expéditions. On pourra utiliser Odoo pour cela, avec des alertes mail générées automatiquement avec l’évolution logistique de la commande.

Notons que le connecteur permet aussi d’être conforme à la réglementation et de ne débiter le client qu’à la livraison de sa marchandise dans le cas d’un traitement partiel de sa commande.

Sur la copie d’écran ci-contre, le connecteur permet de forcer l’export vers Magento d’un produit, pour ne pas attendre l’exécution planifiée de la mise à jour.

Screenshot from 2015-04-09 15:44:49

Quand il s’agit de produits standard dans Magento et Odoo, le connecteur sera immédiatement opérationnel après une rapide installation.

Pour des produits complexes ou spécifiques, ou encore pour un processus différent du standard ecommerce, il sera nécessaire d’adapter le fonctionnement du connecteur par du développement.

Synchronisation Odoo / Drupal Commerce

L’association Odoo/DrupalCommerce prend encore plus de sens dans la mesure où DrupalCommerce ne dispose pas de back-office de gestion de commandes. Il faut donc obligatoirement pour un DrupalCommerce déployé un back-office associé.

Comme précédemment, le connecteur générique va permettre de synchroniser les informations entre Odoo et DrupalCommerce, avec finalement exactement les mêmes flux à mettre en place.

Front Ecommerce integre à Odoo

Depuis la version 8.0, Odoo propose un module CMS et un module ecommerce, complètement intégrés dans le logiciel.

C’est une nouveauté importante, techniquement complexe à réaliser et qui va simplifier la vie de plusieurs entreprises.

Comme le dit Fabien Pinckaers, CEO d’Odoo, « nous avons développé un front sur le back-office existant ». Cela implique que toutes les fonctionnalités que l’on connait dans Odoo trouvent leur pendant dans le nouveau front-office.

Screenshot from 2015-04-09 15:49:08

Le module une fois installé permet de créer une page
‘Shop’ accessible en ligne sans identification.
Les produits qui y sont affichés sont ceux définis dans le back-office,
description, prix et image compris.
Par défaut tous les produits sont masqués, et il faut les publier pour les rendre
visibles aux visiteurs.

L’avantage certain d’une intégration directe d’un front ecommerce dans l’ERP est que les produits sont publiés en ligne sans aucune autre manipulation que l’activation par l’administrateur (pouvant aussi être automatisée).

Ensuite, on retrouve les fonctionnalités classiques d’un site ecommerce :
panier, recherche sur les produits, cross-selling en fonction des catégories, et paiement en ligne.

Screenshot from 2015-04-09 15:51:49
Gestion des prix

Qui dit ecommerce, dit vente, donc prix, et maitriser ses prix de vente, avec des promotions spécifiques constitue le nerf de la guerre de l’ecommerce.
La gestion du prix de vente est pilotée par les listes de prix d’Odoo, ce qui permet de faire tout ce que l’on veut en termes de règles de promotions, bien au-delà de n’importe quel outil spécialisé en site ecommerce.

Screenshot from 2015-04-09 15:53:13
Screenshot from 2015-04-09 15:54:44
Screenshot from 2015-04-09 15:55:59

On notera que les variantes de produits configurés en back-office se retrouvent bien sur le site internet , ici sous la forme d’une liste d’option, avec une
différence de prix directement affichée .
Cette fonctionnalité, très simple d’utilisation, va faire le bonheur des ecommerçants !

Traitement de la commande
Screenshot from 2015-04-09 15:58:40

Le traitement de la commande web est ensuite à faire dans le back-office et on retrouve les
fonctionnalités d’Odoo qui font toute sa force :
l’administrateur des ventes doit valider la commande, gérer l’envoi, émettre la facture et enregistrer le règlement.

Personnalisation du site internet

Pour personnaliser le design du site ecommerce, l’éditeur a développé un système de thèmes et la possibilité de modifier le contenu et les pages directement dans le front-office.

Screenshot from 2015-04-09 16:00:36

Les thèmes sont eux-mêmes modifiables pour être ensuite
mis à disposition des contributeurs, et il est possible de développer de nouveaux
« snipplets » d’affichage.

Write-back

Une des originalités du front-office ecommerce intégré est que les utilisateurs peuvent modifier les informations directement dans le front, et que ces modifications
sont retrouvées tout naturellement en back-office.
Cette fonctionnalité ne correspond pas à tous les usages d’administration des boutiques ecommerce, comme quand par exemple il y a des milliers de produits et
un catalogue de produits alimenté automatiquement. Mais elle a l’avantage de la simplicité pour les utilisateurs,  et répond au besoin de correction immédiate que l’on peut rencontrer en cas d’erreurs.

Le principe technique utilisé de write-back peut aussi être étendu pour tout développement complémentaire ou formulaire que l’on rendra disponible en front-office
Screenshot from 2015-04-09 16:03:14
Front intégré

Le système de front-ecommerce d’Odoo est bien fait. Vu sa récente parution, nous manquons encore de retours d’expérience pour en connaitre précisément les limites et aussi toutes les capacités, mais c’est un module très prometteur et qui va très certainement beaucoup séduire.